8ème cinéforum

  • Edito :

Cette année, l’association Mythes Et Réalités vous propose d’explorer un thème pour le moins fondamental, celui de notre origine… ou de nos origines ! Qui ne s’est jamais posé la question de la source de son existence, de ses racines, du courant de vie qui nous porte et nous mène vers une destination inconnue, à laquelle on aimerait tous donner un sens ? Cette question de l’origine est déjà complexe quand on la pose dans nos familles, dans notre contexte culturel actuel. Il y a tellement de secrets dans toutes nos histoires, assortis de hontes et de culpabilités diverses; des mensonges aussi, des oublis, ou de belles histoires racontées aux enfants pour qu’ils cessent de poser des questions sur des sujets délicats, des blessures anciennes non cicatrisées malgré le temps qui passe.
Alors imaginez ce que peut être la recherche de notre origine commune, celle de l’humanité prise comme un tout, une entité solidaire et interactive. Partout dans le monde, sous nos yeux, nous nous confrontons à des témoignages de civilisations disparues, hautement développées sur le plan technologique. Elles impliquent la mise en oeuvre de moyens que nous ne maîtrisons pas encore et qui remontent à des périodes précédant les civilisations de l’Egypte et de Sumer, berceau présumé de notre civilisation.
La multiplicité des ouvrages dits sacrés sur lesquels se fondent les religions et philosophies actuelles (bien souvent à l’origine de guerres fratricides) font allusion à des êtres venus de l’espace dans des vaisseaux de lumière et qui auraient créés les races humaines.
Le succès planétaire de certaines sagas comme Stars Wars, ou Le Seigneur des Anneaux, Avatar, Matrix… évoquent la présence d’autres peuples intelligents dans d’autres systèmes stellaires (ou d’autres dimensions de conscience) en interaction possible avec le nôtre. Ces succès ne sont pas anodins. Ils indiquent clairement une résonnance dans l’inconscient de l’homme. Ils nous invitent à accorder de l’attention à tous les témoignages de présence extraterrestre sur notre planète dans notre passé lointain, comme dans notre présent en prenant soin de s’appuyer sur des faits irréfutables, sans oublier les témoignages dignes de foi émanant d’êtres ayant gardé un accès aux mondes subtils de la conscience (concept du champ akashique développé par le Pr Ervin Laszlo, parrain du 6e cinéforum).
Nous avons conscience du dérangement que ce thème peut générer. Pourtant il nous paraît essentiel de l’aborder à cette époque de notre humanité : le passé peut éclairer le présent et devenir une clef pour notre futur immédiat. La crise existentielle aigüe que nous traversons est d’abord spirituelle, avant d’être économique et écologique.
Bienvenue à tous les êtres désireux de porter un autre regard sur leur histoire et leur devenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.