De l’Être humain à l’être planétaire

Guy LONDECHAMP

Docteur en médecine

Réapprendre les rapports harmonieux qui génèrent santé et beauté passe par la réhabilitation du ressenti et de la communication directe avec Soi. Les codes d’accès sont inscrits dans l’anatomie et la physiologie, et tout passe par l’eau.

L’image traditionnelle des poupées russes reste une bonne approche de la vision systémique : l’organisation en niveaux interdépendants, la distribution hologrammique de l’information, l’intrication et la résonance d’échelle, le biofeedback sont des concepts scientifiques applicables à l’ensemble du monde vivant, donc à la Nature tout entière considérée comme un système ouvert, plus grand que ses composants (dont le genre humain).
 
Le physicien John Hagelin parle d’un champ unifié ultime de conscience pure d’où émaneraient tous les champs connus de la physique, eux-mêmes responsables de l’apparition de toutes les formes de vie, des atomes aux étoiles.
 
Cet « espace de phases » où évolue notre conscience transcende le temps et l’espace; tout chante et danse dans l’univers (même nos protéines). Nous sommes attirés et aimants quand nous sommes en phase avec le sujet de notre attention, et en répulsion lors d’une opposition de phase (accord/désaccord).
 
Sous cet angle, « la main verte » est comme une relation d’amour à laquelle les plantes répondent avec intensité, même à distance (effet Backster). On comprend pourquoi certains peuples chantent pour leurs cultures, l’Esprit tutélaire de la forêt et des plantes rituelles.
 
On comprend tout aussi bien qu’on ne peut faire l’expérience d’une réalité dont on nie l’existence, par conditionnement culturel réducteur, l’opposition de phase annulant la perception de celui qui mesure ses propres croyances.
Le désordre généré par une vision étriquée, matérialiste (sans âme) peut être réglé par une approche plus intégrative, plus synthétique alliant science et approche mystique pour une véritable science de la conscience.
 
Lors de son exposé illustré par de courtes séquences filmées, Guy Londechamp nous fera également partager les travaux et les réalisations concrètes, certaines émanant d’acteurs locaux, qui s’expriment dans plusieurs domaines : la santé humaine, l’énergie « propre », les pratiques agricoles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.